Aller au contenu principal

Nicolas Lerner, directeur général de la sécurité intérieure, au colloque annuel du Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE)

CDSE
24/01/2022

Avec près de 150 entreprises adhérentes, le Club des directeurs de sécurité des entreprises est un acteur essentiel de partage d’expérience et de coopération, il constitue un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et, notamment, de la DGSI.

Comme lors de ses précédentes éditions, le directeur général de la sécurité intérieure, Nicolas Lerner, a été convié le 16 décembre 2021 au colloque annuel du CDSE. En compagnie du président de la société française de prospective, de la directrice sûreté du groupe Atos et du directeur général de l’Anssi, il a participé à une table ronde consacrée au thème suivant : « Le new normal : évolution ou révolution du quotidien pour la fonction sûreté en entreprise ? ».

La DGSI aux côtés des entreprises face aux menaces pour la sécurité intérieure

Après avoir dressé un panorama de l’état des menaces pour la sécurité intérieure, il a souligné le rôle central des entreprises dans leur prise en compte. Il a rappelé que la DGSI, dans sa mission de prévention des atteintes au patrimoine économique de la nation, avait vocation à accompagner les entreprises à Paris et en province, notamment par des actions de sensibilisation.

Nicolas Lerner s’est réjoui de l’instauration depuis plusieurs années d’une relation de confiance avec les acteurs économiques. « Grâce à cette relation de confiance avec les entreprises, [la DGSI] est capable de rentrer dans une logique d’opération (…/…), nous avons la possibilité d’engager des investigations plus intrusives au service de l’entreprise».

Vidéo (YouTube) : Nicolas Lerner s’exprime sur les mutations de la menace et la prévention de l’espionnage et ingérence étrangère au colloque du CDSE2021.