Aller au contenu principal

Être jeune et vivre sereinement son expérience à l’étranger

02/06/2022

 

Spécial été 2022 : Etudiants, stagiaires ou volontaires internationaux en administration (VIA), les premières expériences à l’étranger sont des étapes inoubliables d’une vie faites de rencontres, de voyages, de découvertes, de surprises et d’exploration. Afin de profiter au mieux des opportunités qu’un séjour, un stage ou un volontariat international à l’étranger peuvent offrir, il est nécessaire de prendre en compte la réalité d’une menace d’ingérence étrangère susceptible de les ternir.

Les étudiants, stagiaires et volontaires internationaux français à l’étranger constituent des cibles privilégiées des services de renseignement étrangers.

Qui dit peu expérimenté ne dit pas pour autant sans intérêt pour un service de renseignement…bien au contraire ! Un parcours universitaire prestigieux fait d’un étudiant une cible au profil prometteur, susceptible d’intégrer par la suite des institutions publiques ou des entreprises françaises stratégiques. Les relations familiales, amicales et professionnelles peuvent également présenter un intérêt pour des puissances étrangères.

Loin de son environnement familier et de ses repères, l’étudiant ou le jeune diplômé est plus facile à atteindre. Déménager à l’étranger pour plusieurs mois implique la nouveauté au quotidien : nouveaux collègues, nouveaux amis, nouveau logement, nouvel environnement, nouvelles activités. Ce contexte particulier peut contribuer à abaisser le niveau de vigilance de chacun et offrir ainsi autant de possibilités d’approches exploitables pour un service de renseignement.

Compartimenter vie privée et vie professionnelle et rester maître de ses propos

Le logement n’est pas un sanctuaire. Rien n’empêche de profiter du charme d’une colocation mais mieux vaut éviter de ramener des documents de travail chez soi, encore moins des documents sensibles. Faire attention à ne pas trop s’épancher sur son environnement professionnel auprès de ses colocataires et éviter de parler trop librement au téléphone à sa famille de son quotidien professionnel. 

Les sorties. Attention aux questions intrusives et trop précises sur sa vie personnelle, son travail, son entreprise ou son administration. Inutile de raconter sa vie en détail à une personne que l’on vient de rencontrer, aussi sympathique soit-elle.

Se méfier des offres trop alléchantes

Besoin de trouver une activité annexe pour subvenir à ses besoins ? Derrière les entités proposant de rédiger des notes ou des articles sur un sujet d’actualité ou sur son domaine de compétence, moyennant une rémunération avantageuse, peuvent se cacher des services de renseignement étrangers. Ces propositions peuvent être faites soit en direct, soit par le biais de réseaux sociaux.

Éviter les situations compromettantes

Respectez les lois et coutumes locales. Un service de renseignement pourrait en tirer profit pour vous compromettre.

Ne pas subir les évènements

Toujours avoir le numéro du consulat et d’une personne à contacter en cas d’urgence.
En cas de doute ou de problème, ne pas hésiter à demander conseil aux référents sécurité de votre structure ou à la DGSI sur assistance-dgsi@interieur.gouv.fr

Suivez ces conseils, sans oublier la sécurité de vos téléphones et ordinateurs et passez un bon séjour !