Aller au contenu principal

L’officier de renseignement et ses méthodes

Les méthodes des officiers de renseignement, espion. Comment se protéger contre l'espionnage.
AdobeStock
30/03/2022
L’officier de renseignement étranger, ou agent de renseignement, est employé par un service étatique œuvrant pour le compte de son gouvernement. Eclairage sur ses pratiques.

Communément appelé espion, sa tâche consiste à recueillir du renseignement, c’est-à-dire une information confidentielle et non accessible à tous via la presse, internet ou autres, autrement dit,  en « source ouverte ». Il a recourt pour cela à des sources techniques, des opérations spéciales (intrusion, filature, etc.) et au traitement de sources humaines.

Il exerce souvent sous couverture - une activité professionnelle de façade - qui lui permet d’évoluer légitimement au plus près des personnes relevant de ses secteurs de prédilection. Les couvertures les plus classiques sont celles de diplomate et de journaliste. 

L’officier n’est généralement pas un expert ou un spécialiste d’un sujet donné, mais c’est un professionnel de l’accès à l’information. Il est formé pour détecter des personnes utiles, entrer facilement en contact et cultiver la relation.

Professionnel de la manipulation, il manifeste de la curiosité, de la sympathie et de l’intérêt pour la vie privée et les activités de son interlocuteur. La personne approchée sera progressivement prise dans un engrenage d’où elle ne pourra pas s’extraire sans aide extérieure.

Outre l’accès à des informations classifiées et/ou sensibles détenues par sa cible, l’agent de renseignement peut chercher des renseignements liés au fonctionnement de sa structure professionnelle (topographie, dispositifs de sécurité, etc.), organisationnelles (organigramme, annuaire, etc.), RH (promotions, mutations, sanctions, etc.), éléments d’ambiances, personnes vulnérables, etc.

Face à ce type de risque et à titre préventif, découvrez comment se protéger de l’espionnage et comment agir lorsqu'on est piégé par un service étranger.
 
A lire également : les conseils aux entreprises.