Aller au contenu principal

Le processus de recrutement d’une source humaine

14/06/2021
Partager
Lorsqu’un individu dispose d’une expertise ou d’accès pouvant intéresser un service de renseignement, ce dernier emploie un panel de techniques et de manœuvres dans le but de le recruter comme source humaine. L’officier de renseignement rend compte de ses actions à son service qui pilote toute la manœuvre et lui adresse constamment des instructions.

Le ciblage et la préparation pour commencer

La personne ainsi ciblée fera d’abord l’objet d’une étude de son environnement complet. Le service de renseignement va recueillir et analyser toutes les informations possibles sur elle : habitudes, relations, famille, motivations, failles.

La fiabilité de la future source sera alors évaluée, ainsi que la pertinence des renseignements qu’elle serait en mesure d’obtenir.

La personne ciblée sera alors approchée par l’officier. Cette prise de contact sera minutieusement préparée afin de paraitre naturelle, légitime et de n’éveiller aucun soupçon quant au but réel recherché.

L’officier va confirmer et approfondir les motivations et les vulnérabilités de sa cible, pour la faire basculer au moment opportun et si nécessaire dans une collaboration consciente et volontaire. Le recrutement d’une source est donc un processus de manipulation psychologique reposant sur le développement d’une emprise de l’agent sur sa cible. 

Suivi par le recrutement

Lorsque le service de renseignement estime que cette emprise est suffisante, il passe à l’étape du recrutement : l’officier va clarifier alors la relation avec sa cible qui comprend qu’elle est au contact d’un service de renseignement étranger. Si le recrutement est un succès, la cible devient une source humaine et l’officier devient son «traitant ». 

Aboutissant au traitement

La phase de traitement de la source commence alors. À chaque contact, le traitant transmet des  questions émanant de son service et recueille les renseignements. La source est formée à des techniques clandestines destinées à cacher ses contacts avec son traitant pour sa propre sécurité, et ce pour que le traitement puisse ainsi durer dans le temps.

Face à ce type de risque et à titre préventif, découvrez comment se protéger de l’espionnage, comment agir lorsqu'on est piégé par un service étranger et comment contacter nos services pour signaler une potentielle ingérence étrangère.