2014-2024 : 10 ans DGSI

Créée par décret le 30 avril 2014, la DGSI est l’héritière de deux services : la Direction de la surveillance du territoire (DST) et les Renseignements généraux (RG).

Face à la menace terroriste du début des années 2000, les services de renseignement policier sont réorganisés  autour de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) en 2008. 
En 2014, elle prendra la forme d’une Direction générale,  placée sous l’autorité directe du Ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer et disposant de moyens plus autonomes pour défendre les intérêts fondamentaux de la Nation et de la sécurité nationale.
Parmi ses missions, vous connaissez certainement celles en matière de lutte contre le terrorisme, mais qu’en est-il de son rôle dans la lutte contre l’espionnage, les ingérences économiques étrangères, les attaques cyber, ou encore la prolifération des armes chimiques ou nucléaires ? 
Dans cette rubrique, retrouvez les dates clés de l’histoire de la DGSI et l’évolution des menaces terroristes et d’ingérence. Nous vous proposons également une série de podcasts pour découvrir pourquoi la DGSI a-t’elle été créée en 2014, ses missions face aux menaces de notre monde actuel mais aussi, comment elle se prépare à nous protéger demain … 
 

La DGSI fête ses 10 ans d'existence : infographie sous forme d'arbre reprenant les chiffres et images clés
DGSI - Chiffres Avril 2024

Créée le 30 avril 2014, la DGSI est l’héritière de deux services : la DST, née en 1944, et les RG, en 1907.
Alors qu’une menace terroriste élevée sur le territoire fait apparaître un besoin de pratiques moins cloisonnées, une refonte des services de   policier est décidée au plus haut niveau en 2007 et donne naissance à  la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) en 2008.

Découvrir notre histoire

L’officier de renseignement étranger, ou agent de renseignement, est employé par un service étatique œuvrant pour le compte de son gouvernement. 

Communément appelé espion, sa tâche consiste à recueillir du renseignement, c’est-à-dire une information confidentielle et non accessible à tous via la presse, internet ou autres, autrement dit,  en « source ouverte ». Il a recourt pour cela à des sources techniques, des opérations spéciales (intrusion, filature, etc.) et au traitement de sources humaines.

En savoir plus sur l'officier de renseignement

52 officiers de renseignement étrangers expulsés du territoire national
Agent prenant une photo dans un dispositif de surveillance

La tâche d’un espion, ou agent de renseignement, est de recueillir pour le compte de son pays des informations qui ne sont pas accessibles par des méthodes classiques.

Et si cette personne, c’était vous ou votre collègue ?

Décryptage et conseils

Un siècle après les derniers Jeux olympiques d’été organisés en France, Paris accueillera les Jeux Olympiques, aux côtés de 12 villes d’Ile de France, de 7 villes en métropole et Tahiti, du 26 juillet au 15 août puis les Jeux Paralympiques de 28 août au 8 septembre 2024.

Un évènement majeur qui mobilise sur le long terme tous les acteurs des politiques publiques de l’éducation, du transport, de l’hébergement, de la transition écologique, de l’emploi, du tourisme et, bien sûr, de la sécurité.

En savoir plus

Jeux Olympiques de Paris 2024
5000 agents

La DGSI est une structure en forte croissance : de 3000 agents en 2008, l’objectif est d’atteindre les 5500 agents en 2024. Les équipes sont diverses, composées d’experts et de profils juniors, permettant une montée en puissance dans chaque domaines. La DGSI recrute plusieurs centaines d’agents par an aux statuts divers. Tous les profils sont les bienvenus : opérationnels, analystes, ingénieurs, linguistes, psychologues … 

Faites-vous connaître !

Au quotidien, les femmes et les hommes de la DGSI veillent. Leur travail n'a pas vocation à être connu de tous, au contraire de leur mission : protéger la France et ses institutions contre ceux qui veulent les affaiblir.

Découvrez les valeurs au cœur de la DGSI

Parabole et maître-chien
2028 ... Saint-Ouen

Depuis sa création en 2014, les effectifs et les capacités techniques de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) poursuivent leur accroissement pour répondre aux évolutions de la menace terroriste et aux nouveaux enjeux de protection des intérêts fondamentaux de la Nation et de la sécurité nationale.

En 2028, les agents de la DGSI intégreront le site unique de Saint-Ouen.

Découvrir

Créé en juillet 2012, le « flash ingérence » de la DGSI a connu de multiples évolutions mais sa vocation reste inchangée : accompagner les acteurs économiques publics et privés dans la diffusion d’une culture de sécurité et les sensibiliser aux risques liés aux ingérences étrangères.

En s’appuyant sur des cas réels dont le service a pu avoir connaissance, le « flash ingérence » a toujours veillé à proposer des préconisations accessibles au plus grand nombre et simples à mettre en œuvre. En février 2024, la DGSI publie son 100 ème flash ingérence.

Lire les Flashs Ingérence

100 ème du Flash Ingérence